Chronique du 8 mai

Bonjour à tous,

Le 18 mars, lendemain du début du confinement, était publiée la première d’une longue série de chroniques quotidiennes. Leur objectif : vous donner, à vous agents de nos collectivités, une vue globale des activités de la Ville, du CCAS et de la Métropole en cette période de crise et garder un lien avec chacun afin que vous ne vous sentiez pas trop isolés professionnellement pendant les jours de confinement. J’espère qu’elle aura rempli son office tout au long de ces semaines.

En ce vendredi 8 mai, la dernière chronique se clôt sur le communiqué de presse de la Ville et de la Métropole annonçant les réouvertures de services au public, puisqu’à compter de lundi, l’Ille-et-Vilaine, département classé « vert », sort progressivement du confinement. Un merci particulier à Bernadette Kessler, cheffe du service Icom de la Direction de la communication, qui l’a mise en ligne chaque jour, quelle que soit l’heure.

Les informations données aux habitants traduisent bien la situation qui sera la nôtre à compter de la semaine prochaine : une reprise du fonctionnement du service public municipal et métropolitain, mais pas une reprise à l’identique tant les mesures sanitaires contraignent à la fois la relation aux usagers et les pratiques professionnelles.

C’est notre nouveau défi collectif : faire en sorte que ce qui fait le sens de notre travail d’agents publics, à savoir apporter un service de qualité aux usagers et citoyens, soit préservé au maximum malgré ces contraintes nouvelles, dont nous savons tous qu’elles sont durables, sans en connaître pour autant le terme. Et symétriquement, dans notre fonctionnement interne, retisser les liens au sein de nos collectifs de travail, malgré la fameuse « distanciation » et les conséquences qu’elle emporte.

J’ai entière confiance dans notre capacité à atteindre ensemble ces objectifs, plus encore qu’avant cette crise inédite. Cette confiance n’est pas une façon de se rassurer. C’est une certitude sereine car étayée par des preuves, toutes ces preuves que vous avez données au long des semaines qui viennent de s’écouler.

Des preuves d’engagement et de sens du service public, pour tous les agents qui ont été mobilisés sur le terrain pour assurer les missions du plan de continuité d’activité minimal, malgré parfois des inquiétudes pour leur propre santé, même si nos collectivités ont fait le maximum pour assurer les conditions de protection de chacun. Pendant ces deux mois, pas un seul agent mobilisé n’a demandé à activer son droit de retrait, chacun a répondu présent et c’est remarquable.

Des preuves de civisme, pour tous ceux qui ont respecté scrupuleusement les consignes sanitaires en restant à la maison, dans des conditions parfois éprouvantes, entre télétravail et suivi de la scolarisation à domicile de leurs enfants.
La mobilisation professionnelle des agents de la collectivité a bien sûr été différente durant le confinement, d’un arrêt total d’activité du fait de la suppression des missions ou des contraintes familiales de garde d’enfant, à une mobilisation sur le lieu de travail encore plus forte que d’habitude en passant par du télétravail partiel ou total et toutes ces situations sont légitimes.
Les agents qui n’ont pas été requis au titre du plan de continuité minimal n’ont pas des fonctions accessoires pour autant. Chacun exerce une fonction importante dans notre collectivité, une fonction utile à nos usagers. Certaines sont indispensables à la continuité des missions vitales, ce sont celles du PCA minimal, d’autres sont indispensables à la continuité de la vie sociale, et nous en avons besoin tout autant pour vivre ensemble.

Des preuves de solidarité enfin. Vous avez été nombreux à témoigner des liens d’entraide nouveaux qui se sont créés dans la période au sein d’équipes qui pourtant travaillent ensemble depuis longtemps, des liens qui ont fait du bien dans les moments de stress. Nombre d’agents ont par ailleurs accepté de changer complètement d’affectation pour venir en renfort des collègues travaillant en EHPAD notamment. Ils y ont apporté à la fois leur force de travail, mais aussi leur enthousiasme, leur créativité, leur volonté de faire au mieux au bénéfice des aînés. Et puis des centaines d’entre vous se sont portés volontaires lorsque la collectivité leur a demandé, pour permettre l’ouverture d’un centre de consultation dédié aux patients du Covid, pour distribuer des kits de reprise aux commerçants et bien sûr pour donner les masques en tissu aux Rennais.

Pour tout ce que vous avez démontré au cours de ces semaines de qualités professionnelles mais aussi de qualités humaines, un immense merci et un grand bravo !

Cela a été dit souvent dans la presse nationale mais nous le mesurons aussi à notre échelle : cette crise sanitaire a mis en lumière des métiers peu connus, voire peu valorisés.

Nous concernant, je n’ai pas le sentiment que nous ayons découvert ces deux derniers mois le caractère indispensable des métiers du soin aux autres, de soutien aux plus fragiles, c’est notre ADN depuis toujours en tant que service public et c’est heureux. Mais nous mesurons sans aucun doute encore mieux qu’il y a deux mois à quel point les fonctions supports de nos collectivités sont stratégiques dans notre fonctionnement, de la DSI qui aura permis un télétravail massif dès les premiers jours, à la DRH pour la relation d’employeur à chaque agent, et singulièrement le Service qualité de vie professionnelle pour l’accompagnement sur la protection de la santé des agents, en passant par la Direction de la communication pour informer les habitants, ou encore à la Direction des moyens et des achats, omniprésente sur toutes les questions sanitaires, en interne (via le SPHL et les magasins notamment) comme au bénéfice des habitants. Un merci tout particulier à tous ces services sans lesquels la mise en œuvre même du PCA n’aurait pas été possible.

Au nom de la Maire de Rennes et du conseil municipal, au nom du Président de Rennes Métropole et du conseil métropolitain, au nom de la cellule de crise et bien sûr en mon nom personnel, je tiens à vous exprimer très sincèrement toute notre gratitude pour ce que vous avez accompli depuis le début de la crise sanitaire et toute notre fierté du service public municipal et métropolitain et de ceux qui le rendent. Nous entamons cette sortie de crise sanitaire encore plus forts et soudés que nous y étions entrés.
Tout simplement : merci !

Prenez soin de vous, armez-vous de persévérance pour la période qui s’ouvre, et à très bientôt sur nos postes de travail. Quant à la cellule de crise, elle quitte la Résidence Oberthür pour se réunir à l’Hôtel de Ville chaque fin de journée, tant que cela sera nécessaire. Cette page restera active dans les semaines qui viennent et vous êtes invités à consulter de nouveau Intranet à partir de lundi.

Laurence Quinaut, pour la cellule de crise

Chronique du 7 mai

Bonjour à tous,

En cette veille de long week-end, la priorité a été donnée à l’organisation de la rentrée scolaire. Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse publié aujourd’hui par la Ville afin que les parents disposent du maximum d’informations :

La Ville de Rennes, en lien étroit avec les services de l’État et l’Éducation nationale, organise progressivement le retour à l’école pour le personnel et pour les élèves. Toutes les écoles maternelles et élémentaires de Rennes rouvriront dans le courant de la semaine du 11 mai, suivant un dispositif valable au moins jusqu’au 2 juin et qui sera réévalué selon l’évolution de la situation sanitaire, en concertation avec les Conseils d’école. Cette reprise s’inscrit dans un dispositif concerté entre les maires et les autorités de l’État à l’échelle du département d’Ille-et-Vilaine.
Continuer la lecture de « Chronique du 7 mai »

Chronique du 6 mai

Bonjour à tous,

Grâce à un énorme investissement de la part de la DRH, merci à Emilie Nicot et Annaëlle Bourvon en particulier, un CT fusionné avec le CHSCT s’est tenu cet après-midi. Y ont été présentées les modalités de reprise des différents services la semaine du 11 mai, en mettant bien sûr l’accent sur les adaptations apportées aux conditions de travail afin de respecter les prescriptions sanitaires. Les directions ont fait un très gros travail de préparation, appuyées par les fonctions support, pour que toutes les personnes retournant sur leur lieu de travail dès la semaine prochaine disposent de toutes les garanties pour un exercice professionnel sécurisé. Un grand merci à tous les directeurs et chefs de service d’une part, à la Direction des moyens et des achats et la Direction du patrimoine bâti d’autre part pour leur accompagnement actif de chacun.

Continuer la lecture de « Chronique du 6 mai »

Chronique du 5 mai

Bonjour à tous,

Les consignes concernant la reprise des écoles se clarifient.

Les lundi 11 et mardi 12 mai seront consacrés à la pré-rentrée des équipes éducatives et des personnels communaux. L’accueil des enfants de grande section, CP et CM2 sera possible à compter du jeudi 14 mai. Les élèves des autres niveaux pourront progressivement être accueillis à compter du lundi 18 mai, avec un objectif d’accueillir les enfants de l’ensemble des niveaux à partir du 25 mai, les élèves de petite et moyenne section de maternelle n’étant accueillis qu’à compter de cette date. Les groupes d’enfants seront limités à 15 en élémentaire et 10 en maternelle. Ce dispositif progressif fera l’objet d’une communication de l’Éducation nationale auprès du grand public probablement demain. Voilà qui apporte une meilleure lisibilité à la fois à la Direction Education Enfance et bien sûr à chacun des agents concerné en tant que parent. A noter néanmoins qu’il pourra y avoir des adaptations à la marge en fonction des communes, ces modalités, effectives à Rennes, pourront donc être légèrement différentes à tel ou tel endroit.
Continuer la lecture de « Chronique du 5 mai »

Mobilisation pour la distribution de masques

La cellule de Crise (la CEDRE) fait appel aux agents volontaires pour la distributions des 250 000 masques destinés aux habitants de Rennes. Il faut un total de 4200 demi-journées de travail pour organiser cette distribution qui s’étalera du vendredi 8 mai au dimanche 17 mai dans quinze gymnases de la Ville de Rennes de 9h à 19h tous les jours.

Au soir du 4 mai, 959 agents volontaires sont déjà inscrits et les vendredi 8 et samedi 9 sont désormais complets avec des agents qui ont confirmés leur disponibilité et ont été affectés dans leur gymnase.


Toutes les personnes intéressées peuvent participer sauf naturellement les agents en santé fragile.
Les agents qui sont inclus dans le plan de continuité d’activités minimum peuvent être volontaires sauf les jours où ils travaillent.
Tous les agents volontaires seront équipés d’un masque FFP1 et bénéficieront d’un repas le midi.

Si vous êtes volontaire, il vous suffit d’indiquer vos demi-journées de disponibilités en cliquant sur le lien suivant