Crise sanitaire – Covid 19

Dispositions actualisées au 2 avril : interview de Johan Theuret, directeur général adjoint du Pôle Ressources

Suite aux annonces gouvernementales, quelles sont les consignes destinées aux agents de nos trois collectivités ?

Grâce à la mobilisation et l’implication professionnelles de tous nos agents, nous allons garantir la continuité de fonctionnement de nos services publics dans le respect des consignes sanitaires annoncées. C’est pourquoi le télétravail reste la règle pour les agents dont les missions le permettent, car nous devons maintenir la continuité et l’ouverture de nos services publics. Les agents dont les missions ne sont pas télétravaillables poursuivent leur activité sur site, dans le strict respect des protocoles sanitaires. Toutes les réunions en présentiel sont proscrites. Les horaires de travail restent inchangés, mais peuvent être aménagés pour les agents qui en expriment le besoin.

Que se passe-t-il pour les congés d’avril et les ASA garde d’enfant de moins de 12 ans ?

La fermeture des écoles réactive les ASA garde d’enfant de moins de 12 ans pendant toute la période. Afin de garantir la continuité de nos services publics, si les missions des agents en ASA sont télétravaillables, alors, dans la mesure du possible, ils sont invités à essayer de télélétravailler en conciliant leurs contraintes personnelles et professionnelles. C’est pourquoi les agents télétravaillant et bénéficiant d’une ASA garde d’enfant ne perdront pas de RTT. Les agents se trouvant temporairement sans missions doivent rester disponibles et joignables pour des missions supplémentaires, notamment pour garantir la montée en puissance de la campagne de vaccination. Les agents qui ont posé des congés pendant les vacances d’avril et qui souhaitent les décaler sur la période des 4 semaines de confinement peuvent naturellement le faire. Ces différentes mesures équilibrées nous permettront ainsi de concilier nos impératifs de service public avec les légitimes contraintes personnelles.

Aides financières dans le contexte économique et social difficile lié à la Covid-19

Le CASDEC peut soutenir les foyers touchés par une perte conséquente de revenus liés à la perte d’emploi ou au chômage partiel du conjoint.

Les personnes désireuses de solliciter ce dispositif sont invitées à prendre contact au préalable avec les assistantes sociales du service Qualité de Vie Professionnelle. Si la situation le justifie, un dossier de demande d’aide et/ou de prêt sera présenté devant la Commission Sociale du CASDEC.
>>> Consulter le site www.casdec.fr pour en savoir plus ou contactez les assistantes sociales au 02 23 62 11 67.

Le vaccin AstraZeneca contre la COVID-19

le 25.02.2021, Auteur : DRH

[Mise à jour du 22 mars] Suite à l’accord de la reprise des vaccinations avec AstraZeneca, le Service Santé au Travail reprend la campagne de vaccination pour les agents en santé fragile (prioritaires) mais aussi pour ceux de plus de 55 ans.

Prenez rendez-vous à partir par téléphone au 02 23 62 18 59 ou par mail à drh-st@rennesmetropole.fr.

ATTENTION : Désormais, tous les agents de plus de 55 ans peuvent prétendre à la vaccination par AstraZeneca avec une priorité pour les agents présentant des comorbidités

  • pathologies cardio-vasculaires : hypertension artérielle (HTA) compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales) antécédent d’accident vasculaire cérébral, antécédent de coronaropathie, antécédent de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • diabète non équilibré ou compliqué ;
  • pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale : broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose notamment ;
  • obésité avec indice de masse corporelle (IMC) ≥ 30 ;
  • cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
  • cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
  • immunodépression congénitale ou acquise ;
  • syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie ;
  • maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale, maladie cérébelleuse progressive.
  • cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
  • maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
  • personnes transplantées d’organes solides ;
  • personnes transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
  • poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;
  • certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste établie par les filières de santé des maladies rares) 
  • trisomie 21

Par la suite, la vaccination sera proposée aux agents du secteur de la santé.

Pour vous faire vacciner :

contactez le service :

  •  drh-st@rennesmetropole.fr en mentionnant :
    • Nom et prénom
    • Age
    • Direction, métier et lieu de travail
    • Pathologie si concerné
    • Numéro de téléphone
  • Soit par téléphone au 02 23 62 18 59 de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00

Document associé

Covid 19 – Dispositions actualisées au 9 février 2021

le 09.02.2021, Auteur : DRH

Dans la poursuite des dernières annonces gouvernementales, les consignes de fonctionnement des services en matière de prévention sont renforcées.

 

  •  Le télétravail reste la règle à chaque fois que les missions le permettent

Les agents dont les missions ne sont pas télétravaillables poursuivent leur activité sur site, dans le strict respect des protocoles sanitaires en vigueur :
–  Privilégier une personne par bureau ou par pièce de façon nominative.
–  À défaut, pour les bureaux / espaces partagés, éviter le face à face, permettre une distance physique d’au moins un mètre, utiliser si possible des dispositifs de séparation (plexiglass), aération régulière ou apport d’air neuf adéquat par le système de ventilation.

  • Les réunions internes ou externes en présentiels sont proscrites

Elles ne peuvent être maintenues que pour raison impérieuse, et dans ce cas être conditionnées au respect des gestes barrières, des consignes sanitaires et à la limite de 6 personnes maximum.

  • La formation à distance est la règle

L’accueil de stagiaire(s) n’est n’autorisé qu’aux seules fins de permettre l’accès aux formations qui ne peuvent être effectuées à distance, compte tenu de leur caractère pratique, ou essentielles à la continuité de service (réglementaire, sécurité) et dans la limite de 6 personnes maximum.

  •  Les déplacements professionnels obligatoires et inévitables hors collectivité (formation/ stage/dispositif de parcours professionnel obligatoires…) doivent être exceptionnels

et organisés dans le respect des gestes barrière et des obligations réglementaires (ex : attestation pour déplacement à l’étranger/outre-mer, etc…)

  • Les horaires de travail restent inchangés

Toutefois, des souplesses de la part des responsables de services peuvent être accordées aux agents qui en expriment le besoin et dans le respect des nécessités de service afin de faciliter l’organisation personnelle de l’agent (et notamment de limiter les flux dans les transports en commun…)

  • Les moments de convivialité réunissant les agents sans masques demeurent interdits (pause-café….)
  • Les temps de repas en commun doivent être évités (la prise de repas est exceptionnellement autorisée dans les bureaux)

En cas d’impossibilité, une réorganisation des espaces, l’aération et la désinfection des lieux, l’adaptation des plages horaires et une jauge maximale de 8 m² par personne doivent être respectés (pour indication cela correspond au ¼ de la capacité de la salle et implique de laisser 2 chaises libres entre chaque occupant).

  • L’utilisation des masques tissus « faits maison » n’est plus autorisée

Les masques autorisés sont les suivants :

  • masques tissu de catégorie 1. Ils sont reconnaissables par les logos ci-dessous (ce logo figure sur l’emballage ou sur la notice)
  • masques chirurgicaux
  • masques de type FFP2 lorsque les nécessités de service et/ou conditions sanitaires l’exigent (se rapprocher de son service)

Port du masque

Pour les personnels identifiés « santé fragile » et qui travaillent en contact avec du public non masqué (crèche, école maternelle…) le masque de type FFP2 est fortement conseillé et devra être fourni dès lors que l’agent concerné en fait la demande.

Important : pour être efficaces, les masques doivent couvrir à la fois le nez, la bouche et le menton et ne doivent pas avoir
de couture centrale passant sur le nez et la bouche, il convient de se laver les mains avant et après les avoir mis.

Si le port du masque est impossible, il faudra veiller à respecter une distance minimale de 2 mètres entre deux personnes.

 Couvre-feu à 19h

  • Le couvre-feu à partir de 19h00 implique toujours le recours à une attestation de l’employeur pour justifier des
    déplacements professionnels entre 19h et 06h. Les services sont donc invités à renouveler les attestations pour leurs agents
    Télécharger l’attestation

Vous pouvez adresser par mail info.agentcovid19@rennesmetropole.fr l’ensemble de vos interrogations afin d’alimenter la FAQ (Foire aux Questions) qui sera actualisée sur l’intranet.

Consulter la note

Covid-19 : [Mise à jour du 20 janvier]

Dans la poursuite des dernières annonces gouvernementales, les consignes pour le fonctionnement des services (télétravail, respect des protocoles et consignes sanitaires, organisation de réunions et autres rassemblements….) restent inchangées.

Rappel

  • Le télétravail reste la règle à chaque fois que les missions le permettent.
  • Les agents dont les missions ne sont pas télétravaillables poursuivent leur activité sur site, dans le strict respect des protocoles sanitaires actuels.
  • Les rendez-vous et les réunions doivent rester l’exception et sont conditionnés au respect des gestes barrières et des consignes sanitaires. Les seules réunions permises en présentiel sont celles où la présence simultanée des personnes est indispensable à l’avancée du dossier (par exemple des réunions de chantier ou de conception d’un projet technique autour d’un plan).
  • Les formations en présentiel sont limitées à celles qui sont essentielles à la continuité de service (réglementaire, sécurité).
  • Les horaires de travail restent inchangés. Toutefois des souplesses par les responsables de services peuvent être accordées aux agents qui en expriment le besoin et dans le respect des nécessités de service afin de faciliter l’organisation personnelle de l’agent (et notamment de limiter les flux dans les transports en commun…).
  • Le couvre-feu prend dorénavant effet à partir de 18h et implique toujours le recours à une attestation de l’employeur pour justifier des déplacements professionnels entre 18h et 6h. Les services sont donc invités à renouveler les attestations pour leurs agents


Vous pouvez adresser par mail info.agentcovid19@rennesmetropole.fr l’ensemble de vos interrogations afin de pouvoir alimenter des infographies explicatives et une FAQ (Foire aux Questions) qui sera actualisée sur l’intranet.