Vaccination : élargissement de la liste des professionnels éligibles

Le Gouvernement a décidé d’ouvrir la vaccination à certains professionnels de plus de 55 ans considérés comme les plus exposés au virus, quelle que soit leur situation de santé.

Voir ci-dessous la liste des professionnels prioritaires du secteur public de 55 ans et plus bénéficiant à ce titre de créneaux dédiés :

  • les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM)
  • les agents au contact des élèves en école (AER , animateurs , cuisiniers , ETAPS etc..)
  • les professionnels de la petite enfance (dont les assistants maternels)
  • les policiers nationaux et municipaux

Les agents éligibles peuvent se faire vacciner au centre de vaccination Robert Poirier, 6 avenue du professeur Léon Bernard à Rennes avec le vaccin Astra Zeneca sur des créneaux spécifiquement réservés.

Ils devront présenter un justificatif d’éligibilité (bulletin de salaire) ainsi qu’une pièce d’identité et une carte vitale ou une attestation de droits.
Dans le cas d’un rendez-vous sur le temps de travail, une ASA sera accordée à hauteur d’1 h maximum (aucune récupération ne sera accordée si ce temps de vaccination a lieu hors temps de travail).

Pour procéder à la réservation d’un rendez-vous, il suffit de se connecter à la plateforme de réservation doctolib à l’adresse suivante :

https://www.doctolib.fr/centre-de-sante/rennes/centre-de-vaccinations-sapeurs-pompiers-35-stade-robert-poirier-reserve-aux-professions-prioritaires-55-ans

Élargissement des situations de santé donnant accès à la vaccination :

Par ailleurs, le 2 mars 2021, la Haute Autorité de santé a publié une actualisation de la liste des comorbidités associées à un risque de forme grave de Covid-19.
Les agents présentant les comorbidités éligibles peuvent prétendre :

  • Pour les agents de 50 à 54 ans, à la vaccination par Pfizer
  • Pour les plus de 55 ans, à la vaccination par Astra Zeneca

Consulter la liste des pathologies concernées dans la note du 26 avril 2021 (page 2)

Documents associés

Vaccination des agents : mise à jour du 6 avril

Au regard des annonces gouvernementales et dans l’attente de nouvelles dispositions concernant la stratégie nationale de vaccination, la mission Santé du Service Qualité de Vie Professionnelle suspend momentanément sa campagne de vaccination.

  • pour les agents de plus de 55 ans ayant reçu la 1ère injection du vaccin Astrazeneca, la seconde injection sera bien assurée par la mission Santé.
  • Les agents de moins de 55 ans ayant reçu une 1ère injection seront prochainement contactés par la mission Santé.
  • Les agents prioritaires de plus de 55 ans qui n’auraient pas encore pu bénéficier de la vaccination sont invités à prendre rendez vous dans l’un des centres de vaccination sur Doctolib ou se rapprocher de leur médecin traitant ou de leur pharmacien.

Merci de votre compréhension

Crise sanitaire – Covid 19

Dispositions actualisées au 2 avril : interview de Johan Theuret, directeur général adjoint du Pôle Ressources

Suite aux annonces gouvernementales, quelles sont les consignes destinées aux agents de nos trois collectivités ?

Grâce à la mobilisation et l’implication professionnelles de tous nos agents, nous allons garantir la continuité de fonctionnement de nos services publics dans le respect des consignes sanitaires annoncées. C’est pourquoi le télétravail reste la règle pour les agents dont les missions le permettent, car nous devons maintenir la continuité et l’ouverture de nos services publics. Les agents dont les missions ne sont pas télétravaillables poursuivent leur activité sur site, dans le strict respect des protocoles sanitaires. Toutes les réunions en présentiel sont proscrites. Les horaires de travail restent inchangés, mais peuvent être aménagés pour les agents qui en expriment le besoin.

Que se passe-t-il pour les congés d’avril et les ASA garde d’enfant de moins de 12 ans ?

La fermeture des écoles réactive les ASA garde d’enfant de moins de 12 ans pendant toute la période. Afin de garantir la continuité de nos services publics, si les missions des agents en ASA sont télétravaillables, alors, dans la mesure du possible, ils sont invités à essayer de télélétravailler en conciliant leurs contraintes personnelles et professionnelles. C’est pourquoi les agents télétravaillant et bénéficiant d’une ASA garde d’enfant ne perdront pas de RTT. Les agents se trouvant temporairement sans missions doivent rester disponibles et joignables pour des missions supplémentaires, notamment pour garantir la montée en puissance de la campagne de vaccination. Les agents qui ont posé des congés pendant les vacances d’avril et qui souhaitent les décaler sur la période des 4 semaines de confinement peuvent naturellement le faire. Ces différentes mesures équilibrées nous permettront ainsi de concilier nos impératifs de service public avec les légitimes contraintes personnelles.

Aides financières dans le contexte économique et social difficile lié à la Covid-19

Le CASDEC peut soutenir les foyers touchés par une perte conséquente de revenus liés à la perte d’emploi ou au chômage partiel du conjoint.

Les personnes désireuses de solliciter ce dispositif sont invitées à prendre contact au préalable avec les assistantes sociales du service Qualité de Vie Professionnelle. Si la situation le justifie, un dossier de demande d’aide et/ou de prêt sera présenté devant la Commission Sociale du CASDEC.
>>> Consulter le site www.casdec.fr pour en savoir plus ou contactez les assistantes sociales au 02 23 62 11 67.

Le vaccin AstraZeneca contre la COVID-19

le 25.02.2021, Auteur : DRH

[Mise à jour du 22 mars] Suite à l’accord de la reprise des vaccinations avec AstraZeneca, le Service Santé au Travail reprend la campagne de vaccination pour les agents en santé fragile (prioritaires) mais aussi pour ceux de plus de 55 ans.

Prenez rendez-vous à partir par téléphone au 02 23 62 18 59 ou par mail à drh-st@rennesmetropole.fr.

ATTENTION : Désormais, tous les agents de plus de 55 ans peuvent prétendre à la vaccination par AstraZeneca avec une priorité pour les agents présentant des comorbidités

  • pathologies cardio-vasculaires : hypertension artérielle (HTA) compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales) antécédent d’accident vasculaire cérébral, antécédent de coronaropathie, antécédent de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • diabète non équilibré ou compliqué ;
  • pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale : broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose notamment ;
  • obésité avec indice de masse corporelle (IMC) ≥ 30 ;
  • cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
  • cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
  • immunodépression congénitale ou acquise ;
  • syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie ;
  • maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale, maladie cérébelleuse progressive.
  • cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
  • maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
  • personnes transplantées d’organes solides ;
  • personnes transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
  • poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;
  • certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste établie par les filières de santé des maladies rares) 
  • trisomie 21

Par la suite, la vaccination sera proposée aux agents du secteur de la santé.

Pour vous faire vacciner :

contactez le service :

  •  drh-st@rennesmetropole.fr en mentionnant :
    • Nom et prénom
    • Age
    • Direction, métier et lieu de travail
    • Pathologie si concerné
    • Numéro de téléphone
  • Soit par téléphone au 02 23 62 18 59 de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00

Document associé